Avec des musiciens français passionnés de musiques de la Louisiane

Bélisaire groupe de musique traditionnelle cajun



Tomber en amour avec la musique traditionnelle cajun de Louisiane, comment celà peut-il s'expliquer ? Sans doute, chacun des musiciens de Bélisaire pourrait-il apporter sa propre réponse. On peut s'y essayer toutefois : se trouver des racines, une nouvelle famille ou une nouvelle identité musicale...

Pourtant, passer d'une tradition à l'autre, de la musique bretonne à la musique irlandaise, de la tradition québécoise à la tradition cajun, même par cousinage ou parentés successives, pourrait sembler n'être qu'une sorte de vagabondage musical sans consistance.

Les musiciens de Bélisaire, qui sont allés jouer leur musique en Louisiane en 99, peuvent, à n'en pas douter, témoigner du contraire. D'abord étrangers à cette culture, ils s'en sont rapprochés avec passion et amour, tissant avec elle des liens si étroits, qu'on pourrait, à les entendre, les croire tout droits sortis d'un bayou, au retour d'une partie de pêche à l'écrevisse.

Bélisaire, je les ai entendus jouer une fois. C'était au premier festival Euro-Québec, quelque part dans la Sarthe. Dans la rue ou sur scène, leur musique acoustique venue des Bayous a fait mouche. D'abord intrigués, les passants s'arrêtent et les spectateurs tendent l'oreille. C'est plutôt bon signe. Et quand l'accordéon ou le mélodéon s'en mêlent, quand le chanteur entonne une chanson traditionnelle de la Louisiane, en empruntant les sonorités si savoureusement exotiques du parler cajun, alors les musiciens de Bélisaire font un bond dans le hit-parade et dans le coeur du chaland qui passe, étonné et ravi.

Mais laissons-les se présenter eux-mêmes...

J.-P. B.


photo du groupe Bélisaire

«Sûr, à c't'heure, c'est pas Bélisaire qu'a râpé la lune pour faire les étoiles, mais si vous autres écoutez sa musique, c'est votre tête qui s'ra proche des étoiles, alors Lâchez-les !»


Bélisaire, est un groupe composé de musiciens issus d'horizons musicaux divers (folk, jazz...), tous convertis à la musique cajun, et qui souhaitent faire partager leur passion. Ni du rock'n roll, ni du country, ni du blues, la musique cajun est un peu tout cela : tour à tour entraînante et joyeuse, mélancolique et nostalgique, elle est chantée dans un vieux français savoureux, encore conservé par la minorité francophone de Louisiane.

Les Cajuns d'aujourd'hui, ou Cadiens, sont les descendants des premiers français qui se sont installés en Amérique du Nord en provenance de Bretagne, du Poitou, et de Normandie, dans les territoires (Acadie) de l'extrême est du Canada actuel, c'était en 1604.

Un siècle et demi plus tard, ces colons sont chassés d'Acadie par les Anglais, dans des conditions particulièrement brutales, dispersés, et déportés après de multiples péripéties. Une période parfois dénommée : «Le grand dérangement». Un certain nombre d'entre eux se retrouveront en Louisiane,


principalement dans les zones marécageuses des Bayous et des prairies du delta du Mississippi. Répartis dans un rayon de 80 km autour de Lafayette, les Cajuns vivent en marge de la communauté anglophone et se caractérisent par un attachement très fort à leur lieu de vie, leur langue (vieux français, empruntant quelques mots au vocabulaire anglais), et leurs coutumes. Leur sens de la convivialité, et de la fête, les conduit à créer une multitude de festivals et de célébrations, pendant lesquels le cocktail «musique, danse, cuisine» fonctionne à souhait. Pour toutes ces raisons, cette communauté suscite un intérêt croissant, tant aux USA qu'en Europe. Aux sons particuliers du mélodéon (genre d'accordéon) et du violon, elle entraîne les danseurs dans les rythmes du two-step et de la valse.

Cette musique, d'origine rurale et de transmission orale, est aussi marquée de différentes influences venues de musiques plus récentes : rock'n roll, country, funk, et blues.


D'autres liens pour en savoir plus :