A l'occasion de la 4e édition du Kreizhiver à l’espace Glenmor

La pop de Calico en tête d’affiche


Sortilège asso a organisé la 4e édition de sa soirée rock hivernale à l’Espace Glenmor de Carhaix. Avec, en tête d’affiche, Calico, le groupe pop centre breton récemment remarqué à l’occasion de la sortie de son 2e album «La posture», publié chez Avel Ouest. Une chanson française aux textes doux amers, gratteurs de petits conforts consuméristes et d’assom- moirs cathodiques. Entretien avec Jean-Marie Le Goff, auteur et chanteur du groupe.

Ça vous fait quoi de vous produire samedi, sur la scène du Glenmor à Carhaix ?

On est vraiment contents de jouer à l’Espace Glenmor parce qu’on est du coin, de Laniscat et de Rostrenen. Sortilège asso, l’association organisatrice a la pêche et Olivier Akik, le programmateur, est quelqu’un qui bouge.

Votre dernier album «La posture», semble avoir rencontré un accueil critique favorable ?

On avait déjà sorti un premier album il y a deux ans, mais sans grands moyens. Ce deuxième album est plus abouti et réalisé avec un peu plus de sous. Il a été chroniqué dans la presse régionale avec de bons retours, et maintenant, nous avons 12 ou 13 dates de concerts devant nous jusqu’à l’été prochain.


La pop mélodique et les textes raffinés de Calico ont fait la tête d’affiche de la 4e édition du Kreizhiver, à l’Espace Glenmor de Carhaix.


Ça devrait nous permettre de faire bouger les bons leviers pour la suite.

Comment définissez-vous votre style ?

C’est de la chanson rock accessible, avec un regard critique sur le consumérisme ambiant. Tout le monde se planque au boulot derrière son costume, et dans ses chaussons à la maison. Si on avait un peu plus de courage au quotidien, le monde irait sûrement mieux. On se goure de chemin en stagnant dans la consommation et en basant notre façon de vivre sur le paraître et l’avoir.


Un peu à la manière de Souchon avec «Foule sentimentale» ?

Je suis content que vous évoquiez Alain Souchon. C’est exactement ça. C’est un chanteur du rang des Brel et Brassens. Pour moi, son dernier album est largement au-dessus du lot et très bien de ce point de vue là.

Propos recueillis par Jean-Pierre Bénard

Entretien avec le chanteur Jean-Marie Le Goff à l'occasion du concert de Calico organisé à l'espace Glenmor, le samedi 25 février 2005, à Carhaix.