Leur duo a séduit le public de La Terra Incognita

Le blues-rock acoustique rageur de Mo Dalton


La Terra Incognita a offert, samedi soir, un concert du duo de rockeurs acoustique venu de Sizun : Mo Dalton. Un joli cadeau de rentrée pour les amateurs de musique du sud profond des amériques.

Barbichette et bottes de rockeur sudiste, Xavier, le guitariste, a la silhouette d’un client de motel perdu sur la route de Paris-Texas. «Days on the road», lance Morgane, la chanteuse, en déployant des grâces d’hirondelle noire en route pour la Californie. «I believe in you», reprend le guitariste, en déroulant avec le bout des doigts, un chapelet d’accords pêchus, chargés de poussière du désert texan et d’embruns du Pacifique. «C’est une musique que j’adore. C’est vraiment une question de feeling», confie Morgane, en bretonne qui aime l’au-delà des mers, la langue anglaise et les harmonies vocales du rock sudiste made in USA.

Henriette, en horticultrice doyenne des spectateurs, avoue mieux comprendre le langage des fleurs que l’anglais des Doobie Brothers, ou de Little River Band. «Ça ne fait rien. C’est beau. Elle a une belle voix et j’aime la musique», révèle-t-elle sur l’intro de California hotel.


Mo Dalton, le duo de rockeurs acoustiques venu de Sizun, fait partager son amour des chansons bluesy venues du sud profond des USA.


Les oiseaux de nuit du public de la Terra incognita hésitent pourtant à prendre leur envol sur le tube des Eagles. La guitare casse une corde et les voix trébuchent. «Light that torch» demande Morgane, la chanteuse, sur un dernier titre de Beverly Jo Scott. Peine perdue. Dehors, la nuit noire et humide sent déjà la fin de l’été. «Est-ce que tu piges ce que tu fais, quand tu fais ce que tu fais ?», vocalise-t-elle rageusement.


Shades of grey, les ombres sont grises et la poussière est dans le vent, sussure-t-elle enfin, sur une ultime balade antiraciste d’Amanda Marshall et un hommage au groupe Kansas.

Jean-Pierre Bénard

Chronique du concert donné le 17 août 2002 à La Terra Incognita à Coray. Photo tirée du concert donné au cabaret Vauban, le jeudi 17 avril 2003