En concert au Vauban pour l'ouverture de la saison MJC-Accords

Dave Goodman : du blues couleur roc, ciel et eau


Le bluesman canadien Dave Goodman était déjà passé par le Vauban il y a quelques années. Il est revenu ce jeudi 13 octobre 2005, à l'invitation d'Accords-MJC pour l'ouverture de sa nouvelle saison musicale. Avec Didier Brassac à la batterie et Manfred Fleckenstein à la basse, le chanteur et guitariste a donné un aperçu de son vaste répertoire fait de classiques empruntés au meilleur blues et de compositions personnelles évoquant les amours, les doutes et les errances du musicien.

«J'ai plus un rond, et j'ai que des questions. Quel drôle de monde», lance le chanteur Didier Brassac, campé jeudi soir sur l'avant-scène du cabaret Vauban. Loin de l'âpreté bluesy de Colette Magny, son égérie chansonnière, l'artiste avoue d'une voix presque atone ses petites peurs quotidiennes. «C'est impressionnant de faire la première partie de Dave Goodman», s'excuse-t-il, au détour d'une petite ritournelle mélancolique tricotée à la guitare acoustique. «Double green. Tu as deux fois le feu vert», semble lui répondre, à son tour, le bluesman canadien, en distillant seul en scène cette chanson ferroviaire aux couleurs des montagnes rocheuses. «The night we chased the day. La nuit nous avons chassé le jour», poursuit-il, en offrant pour la première fois au public


Le bluesman canadien Dave Goodman a ouvert jeudi la saison MJC-Accords au Vauban.


cette ballade au goût de long voyage entre Canada et Californie.

Les racines du blues

Formé à l'écoute des musiciens de la côte Ouest, Dave Goodman a aussi nourrit son infernal jeu d'onglets aux racines du blues. Enchaînant avec son batteur Didier Brassac et le bassiste Manfred Fleckenstein, les références électrisées à Lightnin' Hopkins, «l'un des mes bluesman favoris», et à Muddy Waters, Dave Goodman multiplie les hommages à Blind Arthur Blake et à Kim Wilson avec une reprise de The police dark blues et Low down woman.


Né entre rochers, ciel et eau sur l'île Victoria, au large de Vancouver, le chanteur et guitariste laisse s'épanouir son blues couleur roc avec une dernière et splendide reprise acoustique de All along the watchtower. «There are many here among us who feel that life is but a joke. Beaucoup ici parmi nous pensent que la vie n'est qu'une farce», conclut-il, comme en écho à son compagnon de route musicale.

Jean-Pierre Bénard

Chronique du concert de blues donné par Dave Goodman, le jeudi 13 octobre 2005 au Vauban, à Brest (Finistère).