David Power, le piper exilé fait escale à Carhaix

L’association des pipers Gan Ainm a accueilli le maître irlandais de l’uilleann pipe, pour un stage de 3 jours à Kerampuilh.


Ils ont accouru de tout l’ouest Breton. Et même du Nord, de l’Ile-de-France ou d’Albi et d’Angoulême. Une trentaine de passionnés de l’uilleann pipe (1), se sont en effet rassemblés à Carhaix, à l'occasion du 7e stage annuel de l’association Gan Ainm (Sans nom, en gaélique). L’uilleann pipe ? Une cornemuse d’une complexité folle dont David Power est l’un des grands interprètes solo actuels. « Ça m’est arrivé de jouer avec d’autres musiciens. Mais je préfère continuer de jouer seul, car le jeu avec d’autres vous oblige à sacrifier un peu de votre style », confie dans la langue de Shakespeare, le virtuose irlandais de retour d’un exil de 3 ans aux USA. « Mon ami, l'accordéoniste Tony Mac Mahon, m’a appelé toutes les semaines au téléphone depuis l'Irlande, pour me soutenir le moral et suivre mes progrès à l’uilleann pipe. Ça m’a vraiment beaucoup aidé pendant ces 3 années. »

Un jeu impressionnant

Pour le styliste irlandais digne héritier des grands pipers Seamus Ennis, Willie Clancy ou Liam O’Flynn, l’exil semble avoir eu un effet bénéfique. « Sa musique raconte une histoire. On entend même le clip-clop des sabots », s’émerveille le facteur de cornemuse irlandaise Alain Froment, à l’écoute du jeu de David Power sur The jockey through the fair, un reel interprété lors de la pause déjeuner. « Seamus Ennis l'affirmait : il faur jouer un slow air comme une tragédie grecque. Sinon, c'est que tu


Le piper irlandais David Power a animé le stage de uilleann pipe, organisé en mai 2007 à Carhaix par l'association Gan Ainm.


n'as rien compris », indique à ce sujet le piper centre-Breton Patrick Molard, intervenant également dans le stage. « C’est ce que David Power a essayé de transmettre ce matin aux stagiaires, en leur faisant travailler un air très simple pour faire vivre la musique entre les notes », commente de son côté Jean-Luc Gastinel, l’organisateur de cette rencontre atypique. « Son jeu est tout à fait impressionnant », renchérit pour sa part Romain, un jeune étudiant lillois venu perfectionner sa technique de piper aux côtés du maître irlandais. Durant la journée de vendredi, David Power a dévoilé quelques trucs pour utiliser les


régulateurs, ces nombreuses clefs permettant au piper de jouer en accord. Pendant que d’autres stagiaires apprenaient la confection des anches (2) auprès d’Alain Froment, avant le concert exceptionnel de David Power organisé le soir même au Cinédix.

Jean-Pierre Bénard

Chronique du stage de uilleann pipe organisé par l'association Gan Ainm, à Ti Degemer Kerampuilh, à Carhaix (Finistère), du 17 au 19 mai 2007.

  • (1) Cornemuse irlandaise jouée assis, dotée d'un soufflet et de clefs d’un maniement complexe.
  • (2) Lamelles de roseau servant à produire le son de la cornemuse.