Au Cinédix, le public s’offre un grand bol d’Eire

A Carhaix, les pipers de l’association Gan Ainm ont donné un concert hommage à la plus belle des cornemuses venue d’Irlande.


Assis dans la pénombre du 5e rang, Emmanuel Lemare attend son tour et rumine son trac. « C’est surtout de la fatigue. Hier soir, je me suis couché tard avec les airs de David Power qui me trottaient dans la tête », confie le joueur de uilleann pipe (1) venu du pays de Redon. Sur la scène du Cinédix, Jean-Luc Gastinel ouvre le bal des musiciens stagiaires. « Nous avons même un piper venu de la Drôme pour apprendre le pipe à Carhaix », lance le président de Gan Ainm, l’association centre-bretonne des pipers, en présentant le jeune Loïc Joucla.

Sur son set en tonalité de ré, le musicien élève de Patrick Molard enchaîne les suites de jigs. « Will you come down to Limerick et The lark in the morning », indique-t-il en annonçant ces titres d’airs à danser empruntés au répertoire irlandais. Sous la pâle lueur des projecteurs, c’est au tour du piper redonnais d’interpréter ses mélodies préférées. « Fanny Power, du harpiste aveugle Turlough O’Carolan, et une suite de jigs de Julia Clifford apprises sur un disque de Liam O’Flynn », indique le musicien au sortir d’une interprétation très intériorisée. « Je suis toujours touché par l’extrême sensibilité musicale de Manu », commente au micro à son sujet, Jean-Luc Gastinel.

Musiciens vagabonds

On change d’univers et de style musical avec le piper parisien Marc Guilloux. « Au style de jeu extraverti, hérité des musiciens itinérants qui parcouraient les chemins d’Irlande en jouant cette musique-là pour gagner leur vie. » Jouant sur un instrument fabriqué par Alain Froment, le musicien revisite brillamment des titres inspirés du répertoire


À cet emplacement figure une photo du flûtiste Eamonn de Barra et du violoniste Daire Bracken côte à côte sur scène.

David Power joue une musique lumineuse et énergique, puisée dans le fabuleux héritage musical des musiciens vagabonds Irlandais du XVIIIe siècle.


des frères Doran. « C’est souvent une vraie galère. Et parfois, quand ça marche, c’est un vrai miracle », lance à son tour Patrick Molard, en accordant les bourdons de l’uilleann pipe versatile posé sur ses genoux. « Une copie de l’instrument du piper irlandais Seamus Ennis, réalisée aussi par Alain Froment », explique-t-il, avant d’exécuter une jolie descente d’accords de régulateurs sur un dernier air lent de Paddy Glackin.

Et voici bientôt le piper David Power, lancé sans coup férir dans O’Dwyer’s hornpipe. « Un air dont la 3e partie est particulièrement musicale et mélodique », précise en anglais la nouvelle étoile irlandaise du pipe. Sous son phrasé virtuose les vieilles scies archiconnues reprennent du lustre. « Je pense que la subtilité de ces mélodies n’est pas vraiment comprise par beaucoup de gens », explique le musicien, en


rehaussant d’un bel éventail d’ornementations un duo de jigs anciennes. Epaule gauche tirée vers le haut, les yeux clos et la tête renversée, David Power offre un grand bol d’Eire (2) à l’auditoire en enchaînant des suites de reels aux titres évocateurs : The Morning Thrush, The Mistress of The House, By The River of Jewels, ou encore The Dublin Reel. « Des gens qui le jouent comme ça, il n’y en pas beaucoup sur la Terre », glisse au micro Alain Froment. David Power joue une musique lumineuse et énergique, puisée dans le fabuleux héritage des musiciens vagabonds du XVIIIe siècle. A l’heure d’un Tigre celtique désormais grisé de prospérité économique, ses racines irlandaises n’en ont certainement que plus de prix.

Jean-Pierre Bénard

  • (1) Cornemuse irlandaise jouée assis.
  • (2) Nom gaélique de l’Irlande.

À cet emplacement figure une photo des pipers : Patrick Molard, Marc Guilloux et Emmanuel Lemare.

Les pipers de Gan Ainm et l’Irlandais David Power ont donné un concert de musique irlandaise devant une centaine de spectateurs au Cinédix, à Carhaix (De gauche à droite les pipers : Patrick Molard, Marc Guilloux et Emmanuel Lemare)


Chronique du concert des pipers de l'association Gan Ainm et du joueur de uilleann pipe Irlandais David Power, donné au Cinédix à Carhaix (Finistère), le samedi 19 mai 2007.