Le duo Danielle Martineau et Lisan Hubert

Les Crapaudes : un festin de chansons traditionnelles


Les Crapaudes vous mijotent un festin de chants traditionnels cueillis avec soin parmi les trésors de la chanson française du Québec et du Canada.

À leur table, vous côtoierez des invités originaux et colorés : une vieille sacrilège, la Gougou monstrueuse, l’infortuné Cadieux, le beau mignon, un coeur qui parle, un moine qu gèle, un Sarrasin, un chanteur à plumes, matelots, capitaines et chasseurs de phoques avec la femme du Président...

Ces deux apprenties-magiciennes concoctent aussi des histoires et des légendes tirées d’aventures vécues par des Peaux-Rouges et des Visages-Pâles! Des effluves d’accordéon, d’harmonium antique et de percussions insolites enrobent leurs voix libres et habilement tissées.

Que les harmonies soient légères ou déchirantes, l’univers sonore des Crapaudes vous titillera le poil des oreilles. En baverez-vous d’aise?

Lisan Hubert et Danielle Martineau

Danielle Martineau nage dans la musique depuis l’âge de trois ans. C’est à l’ombre des murs du Vieux-Québec, aux Ursulines puis au Conservatoire de musique, qu’elle fait ses premières gammes et vocalises. En 1976, elle découvre la danse et la musique traditionnelles. Son enthousiasme la conduit à fonder les Danseries de Québec en 1981. Cet organisme deviendra le Centre de valorisation du patrimoine vivant.

Puis elle monte sur scène avec Joséphine, Rockabayou et Accordélidon (1986-1999). Dès son premier album, Rockabayou, elle remporte un Félix; les trois enregistrements suivants se méritent des nominations aux prix Juno et Félix.

La voici maintenant qui plonge en tant que Crapaude dans son domaine de prédilection : la chanson traditionnelle. Accompagnée d’une comparse dépareillée, Lisan Hubert, Danielle s’en donne à coeur joie dans ce qu’elle affectionne le plus : la recherche et l’arrangement de chansons rares et merveilleuses provenant des archives du folklore de l’Amérique française.

Lisan Hubert Dixième d’une famille de dix et septième fille sur sept, Lisan n’a pas hérité de tradition musicale mais elle a appris que sa mère turluttait quand elle était fille pour faire danser ses copines en attendant le retour des pêcheurs, à la Pointe-Basse, aux Iles de la Madeleine.

Toujours est-il qu’elle chante pour le plaisir et en public depuis une vingtaine d’années. C’est aux Iles de la Madeleine, qu’elle a commencé à chanter sur une scène avec des musiciens dont un magicien du violon, Aurélien Jomphe. C’est à ce moment-là que lui est venu le goût pour la tradition chantée et jouée qu’elle à toujours côtoyée depuis.

Les Crapaudes lui donnent l’occasion de travailler avec une passionnée en la matière qui trouve des perles dans le répertoire traditionnel et les arrange pour les faire briller davantage. Crapaude Lisan est prète à sauter hors de l’étang pour coasser joyeusement avec Crapaude Danielle.

Retrouvez "Les Crapaudes", en écoutant une sélection de titres autoproduits par ces artistes, dans la sonothèque MP3

...Et consultez une revue de presse bigrement élogieuse !