Le retour aux sources de Soïg Sibéril

Soïg Sibéril est de retour avec un nouvel album de guitare celtique. Une superbe balade en Bretagne intérieure guidée aussi par les textes de l’écrivain Hervé Bellec.


Après avoir mis la gavotte en transes électros avec Lammat et s’être offert un joli duo en tête-à-tête avec la chanteuse Nolwenn Korbell sur l’album Red, Soïg Sibéril revient à ses premières amours en publiant Botcanou. Un nouvel opus entièrement dédié à la guitare celtique. « C’est mon 7e album. Un véritable retour aux sources de la guitare folk, dont j’avais envie depuis longtemps », confie avec un sourire le guitariste centre-breton en nous accueillant chez lui.

Enregistré en juin dernier au studio du Chapeau Rouge, chez son ami Quimpérois Patrice Marzin, Botcanou est aussi l’occasion d’un retour de Soïg Sibéril sur son enfance bretonne. « Vécue à Botcanou, ce petit village entre Plouray et Rostrenen, où, m’échappant de Paris, je venais passer mes vacances l’été dans la maison familiale. Quand j’étais gamin, je ne rêvais que de revenir là, tout le reste de l’année. »

« Un hommage musical »

Un petit coin de Bretagne intérieure doublement cher au cœur du musicien et auquel il veut rendre hommage avec ce nouvel album produit par Coop Breizh. « Le Centre-Bretagne, c’est aussi celui du renouveau de la musique bretonne et des festoù-noz », raconte Soïg Sibéril pour lequel le nom de Botcanou s’est tout naturellement retrouvé associé à son projet d’album.

Un retour aux sources décliné en 13 titres avec la complicité musicale de Patrice Marzin, Nolwenn Korbell et Jamie Mc Menemy. « Patrice est issu de la scène rock et jouer avec lui est l’occasion de me frotter à d’autres climats, explique le guitariste. Quant à Jamie, je le connais depuis l’époque de Kornog, et sa participation à Botcanou a été l’occasion


Avec Botcanou, son nouvel album, Soïg Sibéril signe un superbe retour aux sources de la guitare bretonne et celtique, nourrit de la belle complicité d’Hervé Bellec, Patrice Marzin, Nolwenn Korbell et Jamie Mc Menemy.


d’un exercice inhabituel pour lui, en écrivant Till morning rise. Une chanson inspirée d’une rimostell, une formulette enfantine en langue bretonne. »

« Une histoire d’amour »

Autre exercice nouveau, avec la participation pour cet album de l’écrivain Brestois Hervé Bellec. « On s’est rencontré avec Nolwenn Korbell à Quimper il y a deux ans, au cours de l’enregistrement de Red, raconte Soïg. Un an plus tard, j’ai découvert avec surprise en lisant Une heure de sommeil en moins, qu’il avait fait une nouvelle de notre rencontre ! »

Du coup, forts de leur amour commun pour les gens et les paysages du Centre-Bretagne, le musicien et l’écrivain ont décidé de joindre leurs talents pour Botcanou. « Ça donne une sorte d’histoire d’amour déclinée au fil des morceaux de l’album. »

Une guitare évocatrice


Au final, Botcanou est une adéquation réussie entre plume d’Hervé Bellec et jeu en accords ouverts de Soïg Sibéril. Une course amoureuse échevelée se joue entre arpèges cristallins, crissements des cordes et cris de désir fou, du côté de Koat Trenk ou de Coat-Couraval.

Chevauchées bondissantes de gavottes bretonnes, reels irlandais et jigs écossaises, mêlent les paysages de bocage et talus bretons réinventés par la guitare évocatrice de Soïg Sibéril, au souffle littéraire d’Hervé Bellec.

Du côté de chez Soïg, la musique a toujours la grâce et Botcanou est une magnifique balade inspirée sur les chemins de la Bretagne intérieure.

Jean-Pierre Bénard

Chronique de Botcanou, album de guitare celtique de Soïg Sibéril, paru chez Coop Breizh en décembre 2009.